SÉCURITÉ ET VOYAGE

EN GUADELOUPE

Sécurité et voyage

Les moustiques en Guadeloupe

Il n'y a pas en fait de saison propice ou non propice aux moustiques. Il peut y avoir des moustiques tout au long de l'année, et ceci dépend fortement de la météo qui joue un rôle très important dans leur développement.
En fait, les moustiques prolifèrent par conjugaison de 2 facteurs qui sont la chaleur associée à l'humidité. Lorsqu'il pleut et que les températures restent élevées, surtout le soir, et de façon consécutive, cela permet aux larves de moustiques de se développer, d'éclore et de déranger un peu votre confort.
Voici pourquoi on trouve des moustiques proches des sources d'eau stagnantes, aussi limtez la présence de récipients, de vases, de pots de fleurs non utilisés mais remplis d'eau inutilement, qui permettent la prolifération de larves de moustiques. Si vous constatez ce genre de récipients, un simple geste peut conduire à éradiquer les éventuels individus qui y seraient déjà, jettez l'eau ou changez la régulièrement.

Cela ne doit pas vous arrêter pour partir en vacances en Guadeloupe, ce serait bien dommage de rater une si belle destination.

Nous pouvons vous recommander l'utilisation contre les moustiques de produits répulsifs, faites votre choix parmis gel, spray, lotion, huiles essentielles, bracelet, idéal pour les séjours en pays tropical.

Santé et sécurité en Guadeloupe

La Guadeloupe est un Département Français et est soumise aux mêmes normes et réglementations sanitaires que la métropole. En conséquence, n’oubliez pas d’apporter votre carte Vitale voire la carte européenne d'assurance maladie pour les ressortissants de l'Union européenne. L'infrastructure médicale et hospitalière y est comparable. Ainsi, les Antilles françaises sont à l'évidence l'endroit le plus sûr de la région à plusieurs milliers de kilomètres à la ronde. En cas de problème de santé le numéro du SAMU est le 15.

Les maladies infectieuses et parasitaires autrefois redoutées ont disparu dans cette zone pourtant tout à fait tropicale.

On retiendra néanmoins un chiffre grave : les Antilles peuvent être considérées comme une des régions françaises les plus touchées par le virus du sida, juste avant l'Île-de-France. Malgré cela, les campagnes de prévention sont encore mal perçues, et l'usage du préservatif n'est pas vraiment banalisé. Pensez-y.

Se protéger des coups de soleil

Pensez à vous munir d’un chapeau ou d’une casquette, et d’une paire de lunettes de soleil.
Portez un vêtement léger sur les zones du corps exposées afin d’éviter le contact direct des UV sur la peau, n'oubliez pas les enfants.
Sur la plage, il est conseillé de tourner le dos au soleil. Être sous un parasol est encore mieux. Privilégez également une exposition progressive. Le premier jour, limitez-vous donc à une demi-heure, puis un peu plus chaque jour. Enfin, il vaut mieux éviter le bronzage entre midi et 15 heures.
Utiliser une crème solaire est un moyen très efficace de lutter contre les coups de soleil, la déshydratation et, à terme, les maladies de la peau. Demandez conseil à votre pharmacien.

Filtrer les Publications

Date de publication